• FORUM CITOYEN
    FORUM CITOYEN
    Initiative de CE-JILAP, CEDH et OHJ;
    un espace de plaidoyer pour la réforme de la Justice en Haïti.
  • FEDA
    FEDA
    Ferme d’expérimentation et de démonstration apicole d’Anse-à-Veau, modernise l’apiculture, soutient les associations de paysans apiculteurs et vous offre ses produits naturels : ldromel l’Ansavelais, sirop de miel, vinaigre et bougies Rocher Laval.
  • FEDA
    FEDA
    Ferme d’expérimentation et de démonstration apicole d’Anse-à-Veau, modernise l’apiculture, soutient les associations de paysans apiculteurs et vous offre ses produits naturels : ldromel l’Ansavelais, sirop de miel, vinaigre et bougies Rocher Laval.
  • enfolien.net
    enfolien.net
    Comment améliorer la situation de nos paysans ?
  • enfolien.net
    enfolien.net
    Quels programmes pour la survie de nos enfants ?
Documentaires
DOCUMENTAIRE / KORENIP : UNE ORGANISATION RÉGIONALE SOCIO-POLITIQUE (2e partie) PDF Imprimer Email
Groupes et Associations
Lundi, 25 Mars 2013 21:30

KORENIP


• Secteur (s) : Social / Politique

• Zone (s) d’intervention : Département des Nippes

• Groupe (s)-cible (s) : Jeunes, paysans, femmes / étudiants, élèves, enseignants

• Source (s) de financement : Cotisations des membres, activités génératrices de revenus

• Siège (s) de l'intervenant: Rue Nouvelle Cité, Miragoâne

Dans la 2e partie de ce documentaire, il sera abordé : la mission, la structure, le fonctionnement de KORENIP (Coordination des organisations de la région de Nippes), ses programmes sociaux et les différentes catégories sociales touchées par cette expérience, ainsi que l’approche politique développée sur le terrain.

KORENIP, UNE NOUVELLE FORME D’ORGANISATION RÉGIONALE

Il faut se rappeler que, dans la 1e partie de ce documentaire, nous avons souligné les événements qui ont servi de catalyseur à la transformation d’ODENN (Organisation de défense des intérêts de Nippes) en KORENIP (Coordination des organisations de la région de Nippes), particulièrement la déception par rapport aux élus de 1995 qui avaient fait la rupture avec les bases organisationnelles qui ont supporté leur candidature. La volonté de contrôler ces élus chargés de défendre les intérêts de la région et qui ont été aspirés par le pouvoir central et les organisations politiques à Port-au-Prince, a conduit à une meilleure articulation de la revendication de la décentralisation, en vue de parvenir à l’exercice d’un pouvoir régional, en mettant sur pied un autre type d’organisation régionale. Cette démarche a abouti à la naissance de KORENIP le 1er juin 1996.

Lire la suite...
 
DOCUMENTAIRE / LA PROBLÉMATIQUE DES DROITS HUMAINS EN HAΪTI, L’APPROCHE DE RÉSEAUX RÉGIONAUX : CAS DU SUD-EST, DU CENTRE ET DE L’ARTIBONITE PDF Imprimer Email
Groupes et Associations
Lundi, 25 Mars 2013 21:27

RNDDH


• Secteur (s) : Droits Humains

• Zone (s) d’intervention : Départements du Sud-Est, Artibonite et Centre

• Groupe (s)-cible (s) : institutions étatiques, organisations dans le Sud-Est, Artibonite et Centre, populations de ces départements en général

• Source (s) de financement : RNDDH (institution mère), Union Européenne (UE), ICCO

• Siège (s) de l'intervenant:

RESEDH / Sud-Est :
5, Route de Bréman, Centre social de Bréman, Jacmel, Haïti
Tél : (509) 2813-1834 / 2274-1315 / 2274-1316
Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

REDHA / Artibonite :
17, 1re. Villa Gardère, en face Gatereau 11, Gonaïves, Haïti
Tél : (509) 3656 5671 / 3356 8677
Courriel: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. / Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

RECENDH /Centre :
102, rue Claire Heureuse, Mirebalais, Haïti
Tél : (509) 3848 2427 / 3808 0245
Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

www.rnddh.org

Dans ce documentaire sont considérés trois Réseaux régionaux du RNDDH (Réseau National de Défense des Droits Humains), établis dans le Sud-Est, le Centre et l’Artibonite. Cet échantillon nous permet, quant à présent, d’avoir une idée du travail accompli pour la promotion et la défense des droits humains par cet organisme au niveau des départements géographiques du pays, malgré la faiblesse de ses ressources, au moyen d’une stratégie alliant une ONG comme structure-mère à dix (10) groupes associatifs de base distincts jouissant d’une certaine autonomie. Cette forme de structuration sociale combinée retient l’attention par son originalité. Son exploration dans trois (3) zones du pays éclaire sur les services rendus aux populations de ces régions, en matière de droits humains.

________

Comité de Médiation du REDHA

Comment aborder de façon structurée la problématique des droits humains sur tout le territoire de la République d’Haïti ?

Les initiateurs de l’organisme de droits humains dénommé RNDDH ont essayé de répondre à cette question de façon systématique depuis 2005, quand ils devaient laisser tomber l’appellation NCHR (Coalition nationale pour la défense des droits des haïtiens) qui a été adoptée en 1992.

L’approche consistant à toucher le plus de coins possibles du pays a toujours constitué une préoccupation. Elle est à la base des contacts qui ont été établis avec des organisations de base pour des programmes de formation de leurs membres sur les droits humains, réalisés durant la période 1992 – 2005 par la NCHR. Il a été constaté que l’opportunité de monter des réseaux régionaux pour défendre et faire la promotion sur place des droits humains a vite été saisie par bon nombre de participants à ces sessions de formation organisées à Port-au-Prince. Trois cas vont être présentés dans ce documentaire pour illustrer cette stratégie. Le réseau du Sud-Est (RESEDH), fondé le 10 janvier 2000, qui a constitué le premier maillon ; celui du Centre, le RECENDH, lancé le 4 février 2005 ; et celui de l’Artibonite, le REDHA, créé le 18 février 2005.

Lire la suite...
 
DOCUMENTAIRE / COMBAT DE L’URAMEL CONTRE L’IMPUNITÉ ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTÉ MENTALE EN HAÏTI PDF Imprimer Email
Groupes et Associations
Vendredi, 15 Février 2013 14:45

Uramel


• Secteur (s) : Santé / Justice

• Zone (s) d’intervention : Port-au-Prince, Tous les départements géographiques du pays

• Groupe (s)-cible (s) : Professionnels de la santé et du droit, jeunes, femmes, enseignants, prêtres, pasteurs, vodouisants, agents communautaires, public en général

• Source (s) de financement : Trauma Aid, HAP Allemagne, PNUD, FNUAP,UE, MINUSTAH, UNICEF, CORDAID…, Vente de services

• Siège (s) de l'intervenant: 
14 rue Rivière, Pont Morin
Port-au-Prince, Haïti
Tél. : (509)3468 4611
(509) 2940 1076 / 2245 5124
Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Site Web : www.uramel.org

Ce documentaire met à la portée du public des informations importantes sur les formations dispensées par l'URAMEL pour contribuer à l’amélioration du système judiciaire haïtien. Il présente également les activités du Centre de Psycho Trauma, une structure à caractère presqu’unique, par le biais de laquelle cette association fait la promotion de la santé mentale, dans le cadre global de ses efforts visant à favoriser l’application du droit de la santé dans le pays.
___________________________________________

URAMEL (Unité de Recherche et d’Action Médico Légale) a été créée en 1999. Elle a retenu le 17 Mars comme date de commémoration de sa fondation. Cette association s’est lancée depuis 13 ans dans un processus d’institutionnalisation. Conformément à sa mission, elle a mis sur pied une série de programmes sociaux axés sur la promotion de la médecine légale et du droit de la santé, en vue d’apporter sa contribution à la construction d’un état de droit. Elle compte aujourd’hui une assemblée de 62 membres constituée de médecins, d’infirmières, d’avocats, de juristes, de psychologues et de travailleurs sociaux, auxquels s’ajoutent 4 représentants d’associations : Association Médicale Haïtienne (AMH), Haïti Solidarité Internationale (HSI), Médecins du Monde France (MdM France), Service Œcuménique d’Entraide (SOE). Sa direction est assurée par un bureau composé de 9 membres bénévoles, secondés par 20 employés.

L’ensemble de ses activités tourne autour de trois (3) axes : l’axe médico-légal, le Centre de Psycho Trauma d’Haïti et les Soins de santé primaires, selon une approche d’intervention nationale.

La Docteure (Dre.) Marjorie Joseph, Coordonnatrice nationale de l’URAMEL le précise :

‘’Il est vrai que l’axe soins de santé primaires est seulement opérationnel à Port-au-Prince, mais pour l’axe médecine légale, nous faisons le tour du pays. Il n’y a pas une juridiction aujourd’hui où l’on ne trouve pas au moins un policier, un magistrat, ou un professionnel de santé qui connaisse l’URAMEL pour avoir participé à une de ses formations. Et, dans le cadre de l’axe psycho trauma, dans la mesure de nos possibilités, nous nous déplaçons pour aller dans les autres villes. Donc, l’URAMEL n’est pas cantonnée à Port-au-Prince, elle touche les zones du pays où le besoin se fait sentir.’’

 

Lire la suite...
 
DOCUMENTAIRE / ENTRE RELIGION ET LAÏCITÉ, LES PROGRAMMES SOCIAUX DU M.P.E. À CITÉ SOLEIL PDF Imprimer Email
ONG
Samedi, 12 Janvier 2013 00:53

Boulangerie - Cite DIFERANS - Fondation St LUC Haiti


• Secteur (s) : Social

• Zone (s) d’intervention : Commune Cité Soleil / Département de l'Ouest

• Groupe (s)-cible (s) : Enfants, jeunes, femmes, vieillards, personnes handicapées

• Source (s) de financement : ONG, Organismes internationaux, Activités génératrices de revenus

• Siège (s) de l'intervenant:

7, Simon O /Limite Cité Soleil-Delmas
Tél. 3823 5096 (SMS) / 509 3900 - 6029 3617-1452 / 3908 8163
http://www.mpehaiti.org

Cité Soleil a été fondée en 1958 sous la dictature de François Duvalier qui voulait construire une cité ouvrière, dans le cadre du projet d’établissement de la zone industrielle proche de l’aéroport Toussaint Louverture. Elle portait le nom de ''Cité Simone'' avant le renversement de la dictature des Duvalier en 1986. Ce vaste bidonville de près de 500,000 habitants a été élevé au rang de commune en Avril 2002, sous le gouvernement d’Aristide.

Depuis 2001, les luttes politiques sous forme de banditisme ont enflammé cette commune jusqu’à lui conférer en 2004 la réputation de ‘’zone de non droit’’. Après l’intervention militaire de la MINUSTAH contre les ‘’bandes armées’’ et les efforts de plusieurs citoyens de la zone pour combattre la violence, vers 2007, il s’y est installé une accalmie qui demeure encore de nos jours très fragile.

__________

En 2002, des individus armés font la pluie et le beau temps à Cité Soleil (Ouest), où sont enregistrés de violents affrontements entre groupes rivaux. Au fort de toute cette agitation, des voix de citoyens de la zone s’élèvent pour prêcher la paix, la non violence. Ces derniers amorcent une campagne médiatique pour dénoncer toute manipulation visant à entretenir ce climat s’apparentant à la guerre civile dans ce bidonville. Ces artisans de la paix, sous le leadership du Pasteur Jean Enock Joseph, prennent la décision de s’unir au sein d’une organisation dénommée CONOCS (Coordination des notables de Cité Soleil). Ce groupe de pression a été financé en premier lieu par l’OEA (Organisation des États américains), représentée en Haïti à l’époque par Ann Fuller. Il a vite organisé en 2003 des séances de réflexion- sensibilisation avec des citoyens-nes de la Cité et a poursuivi des projets du même type jusqu’en 2005 avec l’appui de la CIDH (Commission interaméricaine des droits humains). La CONOCS va se transformer en trois (3) structures associatives gestionnaires de projets, désignées respectivement sous le nom de : ACD (Action chrétienne de développement), INCLUS (Centre pour le développement et le respect des droits humains) et CVNV (Centre vocationnel de la non-violence). Elles seront mises en réseau pour constituer en 2006 le M.P.E. (Ministère Pasteur Enock).

Lire la suite...
 
DOCUMENTAIRE / DÉVELOPPEMENT DU SYSTÈME D’ASSURANCE DE L’OFATMA – LES ORIENTATIONS STRATÉGIQUES PDF Imprimer Email
Organismes autonomes
Jeudi, 08 Novembre 2012 00:00

ofatma


• Secteur (s) : Santé / Assurance

• Zone (s) d’intervention : 10 départements géographiques du pays

• Groupe (s)-cible (s) : travailleurs/es, employés/es, employeurs/es

• Source (s) de financement : Cotisations patronales, rentrées des services aux patients/es externes, dons d’organisations étrangères, Ministère des Finances

• Siège (s) de l'intervenant: Chancerelles, Cité Militaire, B.P. 1324, Port-au-Prince, Haiti

www.ofatma.gouv.ht

Premier volet d’un grand dossier sur l’OFATMA (Office d’Assurance Accidents du travail, Maladie et Maternité), organisme public autonome de protection sociale

L’OFATMA représente l’un des maillons importants du système public de sécurité et de protection sociale en Haïti composé d’institutions telles que : l’Office national d’assurance vieillesse (ONA), l’Institut du Bien-être social (IBESR), la secrétairerie d’Etat à l’intégration des personnes handicapées, la Caisse d’assistance sociale (CAS). Comme toutes ces autres institutions, elle relève du Ministère des Affaires sociales et du travail (MAST). Il faut ajouter à cette chaîne, ‘’l’auto-assurance’’ relevant du Ministère des Finances, gérée par le Groupe Santé Plus (GSP).

La politique publique de sécurité et de protection sociale institutionnalisée qui a donné naissance à l’OFATMA, a vu le jour sous le gouvernement d’Estimé avec la loi du 10 Octobre 1949 qui a créé l’IDASH (Institut des Assurances sociales d’Haïti). Ce régime d’assurance obligatoire, dès l’origine, vise à couvrir pour les travailleurs et employés, les risques suivants : Accidents du travail, Maladie et Maternité. L’IDASH est devenu plus tard OFATMA (Office d’assurance Accidents du Travail, Maladie et Maternité) en vertu de la loi du 28 août 1967 qui a également créé l’ONA (Office National d’Assurance Vieillesse), sous le gouvernement de François Duvalier.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 Suivant > Fin >>

Page 3 sur 4

Petites Annonces

 
FEMMES RURALES HAЇTIENNES ET NOUVELLE TECHNOLOGIE (VIDEO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
DES FEMMES RURALES HAЇTIENNES VEULENT AVOIR ACCÈS À LA TERRE (VIDÉO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
VOIX DE FEMMES RURALES HAЇTIENNES DÉPOSSÉDÉES DE LEURS TERRES (VIDÉO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
TERRE, EAU, SEMENCES, ENVIRONNEMENT, CHEMINS DE LA VIE - MOBILISATION DU MPP : JOUR DE L’ENVIRONNEMENT

MPP

À l’occasion du 5 Juin, journée internationale de l’environnement, depuis quelque temps, le MPP (Mouvement Paysan de Papaye), en collaboration avec d’autres organisations paysannes, se mobilise sur la question des semences indigènes et la biodiversité en général. Le 5 Juin 2010, le MPP avait organisé une grande manifestation contre Mosanto qui avait fait don au gouvernement haïtien de semences de maïs hybrides ou OGM (organismes génétiquement modifiés) ; un cadeau empoisonné visant à éliminer les semences locales. Cette marche avait rassemblé plus de 20,000 paysans venus des quatre coins du pays.

Chaque année, le MPP entreprend des activités pour rafraîchir la mémoire sur les semences indigènes dont les paysans sont dépositaires, pour les mettre au service de l’humanité.  Ce sont les paysans et les peuples indigènes qui doivent gérer ces semences pour produire les aliments sains devant nourrir les populations de la planète. Aujourd’hui, les multinationales de l’agrobusiness veulent dépouiller les paysans de ce bien. Et nous autres, nous luttons contre cette machine. Nous défendons le droit à la production et l'utilisation de ces semences.

Les 4 et 5 Juin 2014, au Centre national de formation de cadres paysans de Papaye, les organisations membres du CLOC, de Via Campesina, en l’occurrence le MPP, le MPNKP (Mouvement Paysan National du Congrès de Papaye), TK (Tèt Kole), avec la participation de KROSE (Coordination Régionale des Organisations du Sud-Est), lanceront une grande mobilisation sur le thème : TERRE, EAU, SEMENCES, ENVIRONNEMENT, CHEMINS DE LA VIE.

Lire la suite...
 
Conférence sur la République démocratique du Congo et Haïti: Pour la Sagesse et la Paix

ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTINO

ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTINO pour l'encouragement de la Sagesse et de la Paix dans le Monde

CONFÉRENCE DE MARTINE LIBERTINO LE 29 AVRIL 2014

S'affranchir des émotions dans les programmes d'éducation pour la paix et dans l'aide au développement

Bilan et perspectives en République Démocratique du Congo et en Haïti

Le mardi 29 avril 2014 à 19h

Maison des Associations

Salle Rachel Carson

15, rue des Savoises • 1205 Genève

(de la gare : Tram 15 et bus 1)

Entrée libre

Réservation au 022 751 11 20 ou par courrier électronique ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) jusqu'au lundi 28 avril.

Lire la suite...

Pensées sociales

« Le discours ou l’imaginaire de la refondation nationale actuellement en circulation fait référence à la première fondation qui institua la société double non séparée.»
Franklin Midy, sociologue, février 2010

Emission Radio

Écoutez
l’émission radio
d’ENFO-LIEN sur

RADIO KISKEYA

88.5 FM stéréo

DIMANCHE 11H AM- 12H

MARDI 9H - 10H SOIR

JEUDI 9H AM – 10H AM

Capsules

FONDATION FORMATION ET
ÉDUCATION POUR HAΪTI (FFEH)
ffeh_ffea@yahoo.fr

logo ffehServices offerts
▫ Formation d’enseignants axée sur les pédagogies modernes
▫ Vulgarisation de l'approche
‘’Pédagogie du texte’’(PdT)


N.B. Cherche Organismes intéressés à financer la construction et le fonctionnement d'un centre de formation d’enseignants

HAIDEV.NET
wwww.haidev.net
contact@haidev.net
(509) 3776-2053

Le choix de la qualité !


Votre Solution IT:

- Développement
- Base de données
- Systèmes et Reseaux
- Site dynamique
- Emails / Domaine
- Online Backup
- Conseils, Matériels