• FORUM CITOYEN
    FORUM CITOYEN
    Initiative de CE-JILAP, CEDH et OHJ;
    un espace de plaidoyer pour la réforme de la Justice en Haïti.
  • FEDA
    FEDA
    Ferme d’expérimentation et de démonstration apicole d’Anse-à-Veau, modernise l’apiculture, soutient les associations de paysans apiculteurs et vous offre ses produits naturels : ldromel l’Ansavelais, sirop de miel, vinaigre et bougies Rocher Laval.
  • FEDA
    FEDA
    Ferme d’expérimentation et de démonstration apicole d’Anse-à-Veau, modernise l’apiculture, soutient les associations de paysans apiculteurs et vous offre ses produits naturels : ldromel l’Ansavelais, sirop de miel, vinaigre et bougies Rocher Laval.
  • enfolien.net
    enfolien.net
    Comment améliorer la situation de nos paysans ?
  • enfolien.net
    enfolien.net
    Quels programmes pour la survie de nos enfants ?
INTERVIEW / EXPLORATION DE DEUX DES AXES PRIORITAIRES DE LUTTE DE LA SOFA : LES VIOLENCES CONTRE LES FEMMES ET LA PARTICIPATION POLITIQUE PDF Imprimer Envoyer

E-L.-Carole Jacob, comment définissez-vous exactement les violences exercées contre les femmes?

C.J.-Les violences exercées contre les femmes, étant donné la prédominance de l’hétérosexualité en Haïti, embrasse tous les actes violents qu’un mari peut exercer contre sa femme parce qu’elle est une femme ou bien qu’un garçon exerce sur une fille parce qu’elle est une fille. Par exemple, dans la société haïtienne, on construit les relations à partir d’un moule qui considère l’homme non seulement comme un dieu mais aussi comme le chef de la famille qui détient tous les droits de décision. Donc quand dans ces relations, une femme désobéit à son mari ou déroge à une de ces règles ou autres, le mari exerce certainement sur elle de la violence physique ou psychologique. Par rapport à la violence psychologique, il faut bien comprendre qu’il existe des femmes que leurs maris ne frappent jamais, mais qui passent des années de leur vie à souffrir du mépris de ces derniers qui ne se montrent jamais en public en leur compagnie, privilégient leurs maîtresses, tout en les confinant elles-mêmes aux tâches domestiques. Ce type de relation violente prend son origine dans le système patriarcal. Ainsi donc, si on ne se décide pas au sein de la société à dénoncer le patriarcat et les phénomènes qui lui sont liés tels que le viol, le pays ne sortira jamais de cette spirale. Voilà pourquoi la SOFA a lancé ce programme d’intervention en faveur des femmes victimes de violence durant les années 2000 à 2002. Nous avons adopté une approche favorisée par notre structure organisationnelle permettant à nos membres d’en constituer la colonne vertébrale. Certes, une partie du programme nécessite un financement, mais, nous avons formé près de trois cents (300) femmes membres qui, jusqu’a maintenant, travaillent partout dans le pays.

Nous avons mis en place vingt- et-un (21) centres d’accueils baptisés “Sant douvan jou SOFA”, répartis dans quatre(4) départements géographiques. Dans la Grand’Anse, nous en avons un(1), à Bonbon et à Abricot, cinq (5); dans le Sud-Est, à Cayes-Jacmel nous en avons cinq(5) dans les sections communales de Ravine Normande, Cap Rouge et Gaillard. Dans l’Ouest, à Port-au-Prince, nous avons le bureau central de la SOFA à la rue Villemenay, à Bois Verna; puis à Martissant, nous en avons un dans une Clinique de santé de la SOFA, parce que nous menons également des actions en santé. Dans l’Artibonite, nous en avons établi six (6) : à Saint-Michel de l’Attalaye, dans le bourg de cette commune et dans les sections communales Ermite et Carmathe, puis un (1) autre a été établi à Ennery. Nous ne sommes pas encore arrivées à placer des centres partout où se retrouvent les membres de la SOFA, parce qu’il faut que des conditions organisationnelles soient remplies pour assurer la bonne marche de ces structures, les formatrices devant être prêtes à les faire fonctionner. Mais le plus important, c’est que nous avons inauguré une autre approche de service de proximité à l’intérieur du pays. Aujourd’hui, même le Ministère à la Condition Féminine et beaucoup d’autres organisations suivent ce chemin. Quel que soit le type de femme, qu’elles soient bourgeoises ou pauvres, pour sortir de la spirale de la violence, elle doit avoir accès à des services de proximité. Il faut que la Police soit en mesure de comprendre la problématique de la violence pour qu’elle ne les ridiculise pas en les recevant. Il faut que les tenants du système judiciaire aient une bonne formation à ce sujet. Il faut que la Santé aussi soit en mesure de répondre. Les centres doivent articuler ce travail sur le terrain, en établissant des liens avec les acteurs locaux.

Page 4 sur 8 Toutes les Pages

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivant > Fin >>
 

Petites Annonces

 
FEMMES RURALES HAЇTIENNES ET NOUVELLE TECHNOLOGIE (VIDEO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
DES FEMMES RURALES HAЇTIENNES VEULENT AVOIR ACCÈS À LA TERRE (VIDÉO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
VOIX DE FEMMES RURALES HAЇTIENNES DÉPOSSÉDÉES DE LEURS TERRES (VIDÉO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
TERRE, EAU, SEMENCES, ENVIRONNEMENT, CHEMINS DE LA VIE - MOBILISATION DU MPP : JOUR DE L’ENVIRONNEMENT

MPP

À l’occasion du 5 Juin, journée internationale de l’environnement, depuis quelque temps, le MPP (Mouvement Paysan de Papaye), en collaboration avec d’autres organisations paysannes, se mobilise sur la question des semences indigènes et la biodiversité en général. Le 5 Juin 2010, le MPP avait organisé une grande manifestation contre Mosanto qui avait fait don au gouvernement haïtien de semences de maïs hybrides ou OGM (organismes génétiquement modifiés) ; un cadeau empoisonné visant à éliminer les semences locales. Cette marche avait rassemblé plus de 20,000 paysans venus des quatre coins du pays.

Chaque année, le MPP entreprend des activités pour rafraîchir la mémoire sur les semences indigènes dont les paysans sont dépositaires, pour les mettre au service de l’humanité.  Ce sont les paysans et les peuples indigènes qui doivent gérer ces semences pour produire les aliments sains devant nourrir les populations de la planète. Aujourd’hui, les multinationales de l’agrobusiness veulent dépouiller les paysans de ce bien. Et nous autres, nous luttons contre cette machine. Nous défendons le droit à la production et l'utilisation de ces semences.

Les 4 et 5 Juin 2014, au Centre national de formation de cadres paysans de Papaye, les organisations membres du CLOC, de Via Campesina, en l’occurrence le MPP, le MPNKP (Mouvement Paysan National du Congrès de Papaye), TK (Tèt Kole), avec la participation de KROSE (Coordination Régionale des Organisations du Sud-Est), lanceront une grande mobilisation sur le thème : TERRE, EAU, SEMENCES, ENVIRONNEMENT, CHEMINS DE LA VIE.

Lire la suite...
 
Conférence sur la République démocratique du Congo et Haïti: Pour la Sagesse et la Paix

ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTINO

ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTINO pour l'encouragement de la Sagesse et de la Paix dans le Monde

CONFÉRENCE DE MARTINE LIBERTINO LE 29 AVRIL 2014

S'affranchir des émotions dans les programmes d'éducation pour la paix et dans l'aide au développement

Bilan et perspectives en République Démocratique du Congo et en Haïti

Le mardi 29 avril 2014 à 19h

Maison des Associations

Salle Rachel Carson

15, rue des Savoises • 1205 Genève

(de la gare : Tram 15 et bus 1)

Entrée libre

Réservation au 022 751 11 20 ou par courrier électronique ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) jusqu'au lundi 28 avril.

Lire la suite...

Pensées sociales

« À entendre le langage utilisé par les gouvernants haïtiens et les décideurs internationaux pour dire les objectifs de la reconstruction du pays, on pourrait croire qu’un projet de société neuve était en train de prendre forme dans leur imaginaire, que la vieille société d’inégalité et d’injustice s’était effondrée avec le séisme et dans leur tête »
Franklin Midy, sociologue, février 2010

Emission Radio

Écoutez
l’émission radio
d’ENFO-LIEN sur

RADIO KISKEYA

88.5 FM stéréo

DIMANCHE 11H AM- 12H

MARDI 9H - 10H SOIR

JEUDI 9H AM – 10H AM

Capsules

FONDATION FORMATION ET
ÉDUCATION POUR HAΪTI (FFEH)
ffeh_ffea@yahoo.fr

logo ffehServices offerts
▫ Formation d’enseignants axée sur les pédagogies modernes
▫ Vulgarisation de l'approche
‘’Pédagogie du texte’’(PdT)


N.B. Cherche Organismes intéressés à financer la construction et le fonctionnement d'un centre de formation d’enseignants

HAIDEV.NET
wwww.haidev.net
contact@haidev.net
(509) 3776-2053

Le choix de la qualité !


Votre Solution IT:

- Développement
- Base de données
- Systèmes et Reseaux
- Site dynamique
- Emails / Domaine
- Online Backup
- Conseils, Matériels