• FORUM CITOYEN
    FORUM CITOYEN
    Initiative de CE-JILAP, CEDH et OHJ;
    un espace de plaidoyer pour la réforme de la Justice en Haïti.
  • FEDA
    FEDA
    Ferme d’expérimentation et de démonstration apicole d’Anse-à-Veau, modernise l’apiculture, soutient les associations de paysans apiculteurs et vous offre ses produits naturels : ldromel l’Ansavelais, sirop de miel, vinaigre et bougies Rocher Laval.
  • FEDA
    FEDA
    Ferme d’expérimentation et de démonstration apicole d’Anse-à-Veau, modernise l’apiculture, soutient les associations de paysans apiculteurs et vous offre ses produits naturels : ldromel l’Ansavelais, sirop de miel, vinaigre et bougies Rocher Laval.
  • enfolien.net
    enfolien.net
    Comment améliorer la situation de nos paysans ?
  • enfolien.net
    enfolien.net
    Quels programmes pour la survie de nos enfants ?
INTERVIEW / EXPLORATION DE DEUX DES AXES PRIORITAIRES DE LUTTE DE LA SOFA : LES VIOLENCES CONTRE LES FEMMES ET LA PARTICIPATION POLITIQUE PDF Imprimer Envoyer

E-L.-Maintenant, nous allons aborder un point cher à la SOFA : les violences contre les femmes. Dites-nous, Carole Jacob, comment vous approchez cette question par rapport aux autres problèmes confrontés par les femmes au sein de la société haïtienne.

C.J.-Comme l’a mentionné Marie Frantz, la SOFA travaille sur plusieurs axes stratégiques depuis sa création en 1986. Actuellement, nous travaillons sur cinq (5) axes stratégiques : les violences contre les femmes, la lutte contre la féminisation de la pauvreté, la participation des femmes dans l’espace politique, la santé de la femme et le renforcement organisationnel (axe transversal). Les violences exercées contre les femmes représentent effectivement pour nous un champ spécifique. Ceci pour deux raisons. D’abord, c’est la SOFA qui, historiquement, le 25 Novembre 1987, a introduit la célébration de la date du 25 Novembre en Haïti. Bien qu’il n’y eut pas beaucoup de groupes féministes sur le territoire, mais avant cette date ni la lutte contre les violences faites aux femmes ni la date de la célébration du 25 Novembre n’étaient des questions importantes. En second lieu, c’est qu’aucune organisation féministe ne peut s’engager dans une bataille féministe, c’est-à-dire pour changer les conditions du système patriarcal basé sur la domination et l’exploitation de la femme etc., sans s’attaquer aux violences exercées contre les femmes, une des caractéristiques de ce système. Aujourd’hui, cette bataille prend beaucoup d’ampleur, et nous le disons toujours au sein de la SOFA, nous sommes très contentes du fait que beaucoup d’autres organisations, bon nombre d’ONGs et même l’État, se mettent aussi de la partie. On investit beaucoup dans ce programme mais, le plus important, c’est l’émergence d’autres organisations qui renforcent la lutte et permettent aux femmes de trouver plus de support. Car, jusqu’en 1987, la question des violences exercées contre les femmes n’était pas considérée dans la bataille sociale, politique et économique à l’intérieur du pays. Même pour les bons camarades, militants aux idées progressistes, elle n’était pas fondamentale. On lui accordait une importance secondaire. Selon eux, il fallait lutter pour changer le pays, combattre la dictature, et après on verrait pour la question de la femme. Même des organisations féministes hésitaient à mettre l’accent sur cet aspect et pour le peuple, c’était encore pire.

Donc, nous avons fait beaucoup de cheminement, et de 1987 à 1999-2000, la lutte s’est intensifiée avec des actions de mobilisation, de sensibilisation de la société, de plaidoyer. Cela a constitué un travail fondamental, car on a dû mettre en place des stratégies pour éclairer la lanterne des masses populaires, leur expliquer comment un groupe social dénommé femme, continue à vivre chaque jour sous la dépendance d’un système qui porte le nom de patriarcat, le plus souvent intimement lié au système capitaliste et vice-versa. Ce qui génère des situations extrêmes et explique l’absence d’aucun mécanisme mis en place pour lutter contre les violences exercées contre les femmes. Vers les années 2000, nous avions eu recours à de nouvelles stratégies adressées tant aux femmes qu’aux hommes, pour mettre l’emphase sur le danger représenté par ce comportement dans la relation des êtres humains. Car il s’agit aussi d’un problème de mauvaise relation sociale liée au sexe, construite dans un rapport de domination, que nous devons détruire pour construire un autre type de relation égalitaire entre les femmes et les hommes. Nous avons ainsi été amenées à offrir des services de proximité.

Durant les années 2000 à 2002, la SOFA s’est engagée dans un programme de grande envergure avec CECI (Centre d’études et de Coopération Internationale), une grande institution canadienne, qui nous a apporté son appui par le biais de trois (3) collaboratrices volontaires. Nous n’avons pas voulu mettre en œuvre n’importe comment ce programme d’accompagnement de femmes victimes de violence. Nous y avons donc inclus non seulement toute une série de formations, mais comme intervention féministe en violence, nous avons également développé un modèle d’intervention très intégré qui, loin de considérer la femme comme une victime qui pleure constamment et qui a besoin de l’aide d’un psychologue ou de personnes compréhensives, fait plutôt prévaloir une approche permettant à la femme de reconstruire sa vie.

Page 3 sur 8 Toutes les Pages

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivant > Fin >>
 

Petites Annonces

 
FEMMES RURALES HAЇTIENNES ET NOUVELLE TECHNOLOGIE (VIDEO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
DES FEMMES RURALES HAЇTIENNES VEULENT AVOIR ACCÈS À LA TERRE (VIDÉO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
VOIX DE FEMMES RURALES HAЇTIENNES DÉPOSSÉDÉES DE LEURS TERRES (VIDÉO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
TERRE, EAU, SEMENCES, ENVIRONNEMENT, CHEMINS DE LA VIE - MOBILISATION DU MPP : JOUR DE L’ENVIRONNEMENT

MPP

À l’occasion du 5 Juin, journée internationale de l’environnement, depuis quelque temps, le MPP (Mouvement Paysan de Papaye), en collaboration avec d’autres organisations paysannes, se mobilise sur la question des semences indigènes et la biodiversité en général. Le 5 Juin 2010, le MPP avait organisé une grande manifestation contre Mosanto qui avait fait don au gouvernement haïtien de semences de maïs hybrides ou OGM (organismes génétiquement modifiés) ; un cadeau empoisonné visant à éliminer les semences locales. Cette marche avait rassemblé plus de 20,000 paysans venus des quatre coins du pays.

Chaque année, le MPP entreprend des activités pour rafraîchir la mémoire sur les semences indigènes dont les paysans sont dépositaires, pour les mettre au service de l’humanité.  Ce sont les paysans et les peuples indigènes qui doivent gérer ces semences pour produire les aliments sains devant nourrir les populations de la planète. Aujourd’hui, les multinationales de l’agrobusiness veulent dépouiller les paysans de ce bien. Et nous autres, nous luttons contre cette machine. Nous défendons le droit à la production et l'utilisation de ces semences.

Les 4 et 5 Juin 2014, au Centre national de formation de cadres paysans de Papaye, les organisations membres du CLOC, de Via Campesina, en l’occurrence le MPP, le MPNKP (Mouvement Paysan National du Congrès de Papaye), TK (Tèt Kole), avec la participation de KROSE (Coordination Régionale des Organisations du Sud-Est), lanceront une grande mobilisation sur le thème : TERRE, EAU, SEMENCES, ENVIRONNEMENT, CHEMINS DE LA VIE.

Lire la suite...
 
Conférence sur la République démocratique du Congo et Haïti: Pour la Sagesse et la Paix

ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTINO

ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTINO pour l'encouragement de la Sagesse et de la Paix dans le Monde

CONFÉRENCE DE MARTINE LIBERTINO LE 29 AVRIL 2014

S'affranchir des émotions dans les programmes d'éducation pour la paix et dans l'aide au développement

Bilan et perspectives en République Démocratique du Congo et en Haïti

Le mardi 29 avril 2014 à 19h

Maison des Associations

Salle Rachel Carson

15, rue des Savoises • 1205 Genève

(de la gare : Tram 15 et bus 1)

Entrée libre

Réservation au 022 751 11 20 ou par courrier électronique ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) jusqu'au lundi 28 avril.

Lire la suite...

Pensées sociales

« À entendre le langage utilisé par les gouvernants haïtiens et les décideurs internationaux pour dire les objectifs de la reconstruction du pays, on pourrait croire qu’un projet de société neuve était en train de prendre forme dans leur imaginaire, que la vieille société d’inégalité et d’injustice s’était effondrée avec le séisme et dans leur tête »
Franklin Midy, sociologue, février 2010

Emission Radio

Écoutez
l’émission radio
d’ENFO-LIEN sur

RADIO KISKEYA

88.5 FM stéréo

DIMANCHE 11H AM- 12H

MARDI 9H - 10H SOIR

JEUDI 9H AM – 10H AM

Capsules

FONDATION FORMATION ET
ÉDUCATION POUR HAΪTI (FFEH)
ffeh_ffea@yahoo.fr

logo ffehServices offerts
▫ Formation d’enseignants axée sur les pédagogies modernes
▫ Vulgarisation de l'approche
‘’Pédagogie du texte’’(PdT)


N.B. Cherche Organismes intéressés à financer la construction et le fonctionnement d'un centre de formation d’enseignants

HAIDEV.NET
wwww.haidev.net
contact@haidev.net
(509) 3776-2053

Le choix de la qualité !


Votre Solution IT:

- Développement
- Base de données
- Systèmes et Reseaux
- Site dynamique
- Emails / Domaine
- Online Backup
- Conseils, Matériels