• FORUM CITOYEN
    FORUM CITOYEN
    Initiative de CE-JILAP, CEDH et OHJ;
    un espace de plaidoyer pour la réforme de la Justice en Haïti.
  • FEDA
    FEDA
    Ferme d’expérimentation et de démonstration apicole d’Anse-à-Veau, modernise l’apiculture, soutient les associations de paysans apiculteurs et vous offre ses produits naturels : ldromel l’Ansavelais, sirop de miel, vinaigre et bougies Rocher Laval.
  • FEDA
    FEDA
    Ferme d’expérimentation et de démonstration apicole d’Anse-à-Veau, modernise l’apiculture, soutient les associations de paysans apiculteurs et vous offre ses produits naturels : ldromel l’Ansavelais, sirop de miel, vinaigre et bougies Rocher Laval.
  • enfolien.net
    enfolien.net
    Comment améliorer la situation de nos paysans ?
  • enfolien.net
    enfolien.net
    Quels programmes pour la survie de nos enfants ?
INTERVIEW / EXPLORATION DE DEUX DES AXES PRIORITAIRES DE LUTTE DE LA SOFA : LES VIOLENCES CONTRE LES FEMMES ET LA PARTICIPATION POLITIQUE PDF Imprimer Envoyer

E-L.-On parle beaucoup de SOFA, comment cette organisation a- t- elle vu le jour et quelles ont été les protagonistes?

M-F.J.-La SOFA (Solidarite Fanm Ayisyèn) a été fondée le 22 Février 1986, dans un contexte de mobilisation des jeunes, en particulier ceux de l’Église (catholique, NDLR) et des écoliers, contre le président Jean-Claude Duvalier, ce dictateur qui les oppressait. Cette organisation a vu le jour justement après le départ de celui-ci. Mais ce qu’il faut comprendre, c’est qu’elle a été l’aboutissement du travail accompli à la base par de vaillantes femmes comme Anne-Marie Coriolan, Évelyne Larieux, rejointes plus tard par d’autres qui luttaient contre la dictature, pour la démocratie. Parmi ces dernières, nous pouvons citer par exemple celles qui luttaient dans la diaspora telles que Lise-Marie Déjean et Olga Benoît, de même que moi-même qui résistais dans le pays. Mais les deux pionnières sont indubitablement Anne-Marie Coriolan et Évelyne Larieux qui bougeaient partout dans le pays. Anne-Marie a parcouru tout le département de l’Artibonite, elle a été dans la Chaîne des Cahos; Évelyne a arpenté les habitations et sections communales du Nord-Ouest, pour implanter cette organisation. Ces deux femmes, au niveau professionnel, travaillaient comme monitrices pour la ‘’Mission ALFA’’, activité de l’Église catholique à l’époque. Elles en ont profité pour sensibiliser des femmes analphabètes. C’est ce qui explique que la majorité des membres de la SOFA sont des paysannes. Elles ont commencé par monter des petits groupements au niveau des habitations et des sections communales. Et nous avons continué ce montage pour atteindre progressivement les communes et le département, jusqu’à arriver au niveau national.

L’éducation, la formation des membres par le biais de séances d’animation dès 1986, fortement liée au travail d’alphabétisation, s’est érigée en principe pour l’organisation et cette tradition demeure encore jusqu'à aujourd’hui. Ces séances constituent un espace réservé aux femmes pour qu’elles puissent poser leurs problèmes et formuler leurs revendications par rapport à ces derniers. Ainsi, leur première revendication était la question du ticket de marché (kat mache), problème vital pour les femmes paysannes à l’époque. On les forçait à payer ce ticket pour pouvoir vendre au marché sans aucun service reçu en retour. La mobilisation contre ce ticket constituait donc la première bataille menée par la SOFA partout dans le pays.

Fondée le 22 Février 1986, cette organisation a été rendue publique jusqu’au mois de Novembre 1987, parce qu’il fallait réaliser préalablement un travail important de sensibilisation, de conscientisation et d’éducation populaire pour la consolider dans un contexte qui s’avérait très difficile.

E-L.-Aviez-vous été inspirées par des exemples au niveau international ?

M-F.J.-Au niveau des organisations féministes, nous avons toujours eu des contacts avec des organisations étrangères. Notre première activité ayant été la formation, nous avons eu des relations avec des centres d’éducation populaire de l’Amérique latine, particulièrement le CDEP (Centre d’Études pour le Développement et la Participation) en République Dominicaine qui a travaillé avec nous sur : l’éducation populaire, l’importance des organisations féministes, la violence contre les femmes, les droits de la femme et la santé. Cette aide a été précieuse pour la construction de la SOFA. Car, dans nos rapports avec l’Église catholique ou bien avec d’autres personnes appartenant à d’autres secteurs, nous faisions face à beaucoup de difficultés pour mettre sur pied une organisation féministe. On nous accusait de ‘’diviser la lutte’’. Nous ressentions donc la nécessité de faire savoir ce qui existait ailleurs, d’informer sur les femmes des autres pays évoluant dans des situations semblables aux nôtres et qui étaient parvenues à s’organiser. Les acquis extérieurs dans le domaine nous ont permis de trouver beaucoup plus d’arguments pour mener à l’intérieur la lutte de libération des femmes.

E-L.-Quel est le statut légal de la SOFA, quel type d’organisation est-elle?

M-F.J.-Nous sommes une association enregistrée formellement au Ministère des Affaires Sociales. De plus, en 2010, suite aux nombreux services rendus à la société par l’Organisation, nous avons eu une reconnaissance d’utilité publique, parue dans le journal officiel LE MONITEUR. Aujourd’hui, nous pouvons dire que la société haïtienne et l’État haïtien sont imbus de cette lutte que mène la SOFA pour la libération de la femme, contre la domination dont elle est victime.

Page 2 sur 8 Toutes les Pages

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivant > Fin >>
 

Petites Annonces

 
FEMMES RURALES HAЇTIENNES ET NOUVELLE TECHNOLOGIE (VIDEO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
DES FEMMES RURALES HAЇTIENNES VEULENT AVOIR ACCÈS À LA TERRE (VIDÉO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
VOIX DE FEMMES RURALES HAЇTIENNES DÉPOSSÉDÉES DE LEURS TERRES (VIDÉO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
TERRE, EAU, SEMENCES, ENVIRONNEMENT, CHEMINS DE LA VIE - MOBILISATION DU MPP : JOUR DE L’ENVIRONNEMENT

MPP

À l’occasion du 5 Juin, journée internationale de l’environnement, depuis quelque temps, le MPP (Mouvement Paysan de Papaye), en collaboration avec d’autres organisations paysannes, se mobilise sur la question des semences indigènes et la biodiversité en général. Le 5 Juin 2010, le MPP avait organisé une grande manifestation contre Mosanto qui avait fait don au gouvernement haïtien de semences de maïs hybrides ou OGM (organismes génétiquement modifiés) ; un cadeau empoisonné visant à éliminer les semences locales. Cette marche avait rassemblé plus de 20,000 paysans venus des quatre coins du pays.

Chaque année, le MPP entreprend des activités pour rafraîchir la mémoire sur les semences indigènes dont les paysans sont dépositaires, pour les mettre au service de l’humanité.  Ce sont les paysans et les peuples indigènes qui doivent gérer ces semences pour produire les aliments sains devant nourrir les populations de la planète. Aujourd’hui, les multinationales de l’agrobusiness veulent dépouiller les paysans de ce bien. Et nous autres, nous luttons contre cette machine. Nous défendons le droit à la production et l'utilisation de ces semences.

Les 4 et 5 Juin 2014, au Centre national de formation de cadres paysans de Papaye, les organisations membres du CLOC, de Via Campesina, en l’occurrence le MPP, le MPNKP (Mouvement Paysan National du Congrès de Papaye), TK (Tèt Kole), avec la participation de KROSE (Coordination Régionale des Organisations du Sud-Est), lanceront une grande mobilisation sur le thème : TERRE, EAU, SEMENCES, ENVIRONNEMENT, CHEMINS DE LA VIE.

Lire la suite...
 
Conférence sur la République démocratique du Congo et Haïti: Pour la Sagesse et la Paix

ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTINO

ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTINO pour l'encouragement de la Sagesse et de la Paix dans le Monde

CONFÉRENCE DE MARTINE LIBERTINO LE 29 AVRIL 2014

S'affranchir des émotions dans les programmes d'éducation pour la paix et dans l'aide au développement

Bilan et perspectives en République Démocratique du Congo et en Haïti

Le mardi 29 avril 2014 à 19h

Maison des Associations

Salle Rachel Carson

15, rue des Savoises • 1205 Genève

(de la gare : Tram 15 et bus 1)

Entrée libre

Réservation au 022 751 11 20 ou par courrier électronique ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) jusqu'au lundi 28 avril.

Lire la suite...

Pensées sociales

« Le discours ou l’imaginaire de la refondation nationale actuellement en circulation fait référence à la première fondation qui institua la société double non séparée.»
Franklin Midy, sociologue, février 2010

Emission Radio

Écoutez
l’émission radio
d’ENFO-LIEN sur

RADIO KISKEYA

88.5 FM stéréo

DIMANCHE 11H AM- 12H

MARDI 9H - 10H SOIR

JEUDI 9H AM – 10H AM

Capsules

FONDATION FORMATION ET
ÉDUCATION POUR HAΪTI (FFEH)
ffeh_ffea@yahoo.fr

logo ffehServices offerts
▫ Formation d’enseignants axée sur les pédagogies modernes
▫ Vulgarisation de l'approche
‘’Pédagogie du texte’’(PdT)


N.B. Cherche Organismes intéressés à financer la construction et le fonctionnement d'un centre de formation d’enseignants

HAIDEV.NET
wwww.haidev.net
contact@haidev.net
(509) 3776-2053

Le choix de la qualité !


Votre Solution IT:

- Développement
- Base de données
- Systèmes et Reseaux
- Site dynamique
- Emails / Domaine
- Online Backup
- Conseils, Matériels