• FORUM CITOYEN
    FORUM CITOYEN
    Initiative de CE-JILAP, CEDH et OHJ;
    un espace de plaidoyer pour la réforme de la Justice en Haïti.
  • FEDA
    FEDA
    Ferme d’expérimentation et de démonstration apicole d’Anse-à-Veau, modernise l’apiculture, soutient les associations de paysans apiculteurs et vous offre ses produits naturels : ldromel l’Ansavelais, sirop de miel, vinaigre et bougies Rocher Laval.
  • FEDA
    FEDA
    Ferme d’expérimentation et de démonstration apicole d’Anse-à-Veau, modernise l’apiculture, soutient les associations de paysans apiculteurs et vous offre ses produits naturels : ldromel l’Ansavelais, sirop de miel, vinaigre et bougies Rocher Laval.
  • enfolien.net
    enfolien.net
    Comment améliorer la situation de nos paysans ?
  • enfolien.net
    enfolien.net
    Quels programmes pour la survie de nos enfants ?
INTERVIEW / MIEUX CONNAÎTRE LE CRESFED ET L’UN DE SES MEMBRES FONDATEURS, SUZY CASTOR PDF Imprimer Envoyer

E-L.- M. Gary Jourdan, quelles sont les zones d’intervention du CRESFED ? Et les résultats obtenus?

G.J.- Le CRESFED est censé faire des interventions dans tous les départements du pays ; mais pour l’instant on est surtout présent dans les départements de l’Ouest, des Nippes, du Sud ’Est et de la Grand ’Anse, particulièrement à Abricots où l’on construit le lycée de cette commune.

Quant aux résultats, nous pensons que le CRESFED est parvenu à influencer la question démocratique par le biais de ses publications, des gens formés et aussi des débats organisés dans notre local. On peut encore mentionner en termes de bilan : la réalisation em 2004 du plan de la Ravine des Gonaïves, avec ‘’Ile de France’’ ; le plan de développement communal d’Aquin, avec un de ses projets financé par l’Union Européenne (UE), actuellement en cours à Frangipane. On a aussi le plan de développement de Fonds-Verrettes. Ce ne sont là que quelques-unes de nos réalisations concrètes. Quant aux publications, n’en parlons pas. Nous avons à notre actif beaucoup de publications : des livres, des cahiers, des livrets sous plusieurs formes.

E-L.- M. Jourdan, à part le bureau central du CRESFED à Port-au-Prince, avez-vous d’autres bureaux dans d’autres régions du pays?

G.J.- On n’a pas des bureaux en province de manière formelle, mais dans chacune de nos zones d’intervention, nous avons une représentation sur place. C’est le cas pour Jacmel, Aquin / Frangipal. Ces ‘’bureaux’’ durent le temps des projets.

E-L.- Nous allons aborder maintenant un point délicat : le rapport du CRESFED avec l’OPL (Organisation du Peuple en Lutte). Certains pensent que ce Centre est une branche de l’OPL, que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?

S.C.- C’est une question vraiment intéressante. En réalité, l’OPL est un parti politique et le CRESFED, une institution, une fondation autonome non lucrative, comme précisé antérieurement. Certaines personnes perçoivent justement le CRESFED comme un bras de l’OPL parce que, que ce soit Gérard Pierre Charles, Marc Romulus ou moi-même, nous sommes à la fois, fondateurs de l’OPL et fondateurs du CRESFED. Mais au fait, qu’en est-il ? Dès le départ, l’autonomie du CRESFED par rapport au parti politique a été une réalité. Le CRESFED a toujours été une zone ouverte, non partisane. On peut retrouver des objectifs communs avec l’OPL ou d’autres organisations ou même d’autres partis. Mais il a toujours été une institution où tous les courants de pensée sont accueillis, où les débats peuvent se faire. Nous nous sommes développés comme institution et c’est ce qui explique que nous avons pu fonctionner durant si longtemps. Nous pouvons avancer comme preuve le fait que le personnel du CRESFED n’est pas de l’OPL. Par exemple, M. Jourdan n’est pas de l’OPL et ceci a été une politique que nous avons toujours menée. Moi, je suis de l’OPL, cependant au CRESFED, je n’ai pas une attitude partisane.

E-L.- Cette perception n’a-t-elle pas été à la base de l’incendie du CRESFED par des ‘’politiciens’’ ? Pouvez-vous nous en parler, parce qu’on se rappelle que le Président Aristide vous avait même dédommagés par la suite…

S. C.- En 2001, le pays traversait un moment difficile, très difficile. Les ‘’chimères’’, les partisans d’Aristide, le 17 décembre 2001, avaient incendié les maisons de bon nombre de chefs de parti. Entre autres, celles de Benoit, de Gérard-Pierre Charles, la mienne, celle d’Hubert Deronceray. Au fait, il s’agissait de gens qui ne partageaient pas la même idéologie. À part les résidences privées, ils avaient aussi incendié à l’époque les sièges des partis et de 2 centres culturels, l’Institut Français et le CRESFED. Certainement, c’était lié à cette perception. Mais il n’y avait pas que cela. C’était comme une rage pour punir certaines personnes. Moi, ce jour-là, je l’ai toujours dit, mes trois « tours » sont tombées. La première, c’était le parti ; la 2e, ma maison et la 3e, le CRESFED. Dans l’histoire du CRESFED, le 17 décembre a été un jour vraiment noir, pas seulement pour nous, mais pour tous les haïtiens, parce que le CRESFED a été totalement détruit : les ordinateurs, nos bureaux, tout ce qu’on possédait. Ils ont pillé, brûlé, cassé. Au moins, nous, on s’en est remis. Mais certaines pertes demeurent irréparables, particulièrement celle du lot de matériels sur l’évolution d’Haïti durant la dictature, sur toute la résistance. Ceux-ci ont été conservés minutieusement, parce qu’on ne les avait pas considérés comme des biens personnels mais plutôt comme patrimoine d’Haïti qui aurait pu un jour être confié à une bibliothèque publique. Tous ces documents ont disparu. Il faut souligner qu’au cours de la journée porte ouverte organisée au CRESFED le 18 janvier 2002, il a été vraiment émouvant de voir le nombre imposant de gens qui ont fait le déplacement pour apporter leur appui et affirmer leur réprobation. C’était pour nous comme une réparation.

Page 4 sur 7 Toutes les Pages

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 Suivant > Fin >>
 

Petites Annonces

 
FEMMES RURALES HAЇTIENNES ET NOUVELLE TECHNOLOGIE (VIDEO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
DES FEMMES RURALES HAЇTIENNES VEULENT AVOIR ACCÈS À LA TERRE (VIDÉO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
VOIX DE FEMMES RURALES HAЇTIENNES DÉPOSSÉDÉES DE LEURS TERRES (VIDÉO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
TERRE, EAU, SEMENCES, ENVIRONNEMENT, CHEMINS DE LA VIE - MOBILISATION DU MPP : JOUR DE L’ENVIRONNEMENT

MPP

À l’occasion du 5 Juin, journée internationale de l’environnement, depuis quelque temps, le MPP (Mouvement Paysan de Papaye), en collaboration avec d’autres organisations paysannes, se mobilise sur la question des semences indigènes et la biodiversité en général. Le 5 Juin 2010, le MPP avait organisé une grande manifestation contre Mosanto qui avait fait don au gouvernement haïtien de semences de maïs hybrides ou OGM (organismes génétiquement modifiés) ; un cadeau empoisonné visant à éliminer les semences locales. Cette marche avait rassemblé plus de 20,000 paysans venus des quatre coins du pays.

Chaque année, le MPP entreprend des activités pour rafraîchir la mémoire sur les semences indigènes dont les paysans sont dépositaires, pour les mettre au service de l’humanité.  Ce sont les paysans et les peuples indigènes qui doivent gérer ces semences pour produire les aliments sains devant nourrir les populations de la planète. Aujourd’hui, les multinationales de l’agrobusiness veulent dépouiller les paysans de ce bien. Et nous autres, nous luttons contre cette machine. Nous défendons le droit à la production et l'utilisation de ces semences.

Les 4 et 5 Juin 2014, au Centre national de formation de cadres paysans de Papaye, les organisations membres du CLOC, de Via Campesina, en l’occurrence le MPP, le MPNKP (Mouvement Paysan National du Congrès de Papaye), TK (Tèt Kole), avec la participation de KROSE (Coordination Régionale des Organisations du Sud-Est), lanceront une grande mobilisation sur le thème : TERRE, EAU, SEMENCES, ENVIRONNEMENT, CHEMINS DE LA VIE.

Lire la suite...
 
Conférence sur la République démocratique du Congo et Haïti: Pour la Sagesse et la Paix

ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTINO

ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTINO pour l'encouragement de la Sagesse et de la Paix dans le Monde

CONFÉRENCE DE MARTINE LIBERTINO LE 29 AVRIL 2014

S'affranchir des émotions dans les programmes d'éducation pour la paix et dans l'aide au développement

Bilan et perspectives en République Démocratique du Congo et en Haïti

Le mardi 29 avril 2014 à 19h

Maison des Associations

Salle Rachel Carson

15, rue des Savoises • 1205 Genève

(de la gare : Tram 15 et bus 1)

Entrée libre

Réservation au 022 751 11 20 ou par courrier électronique ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) jusqu'au lundi 28 avril.

Lire la suite...

Pensées sociales

« À entendre le langage utilisé par les gouvernants haïtiens et les décideurs internationaux pour dire les objectifs de la reconstruction du pays, on pourrait croire qu’un projet de société neuve était en train de prendre forme dans leur imaginaire, que la vieille société d’inégalité et d’injustice s’était effondrée avec le séisme et dans leur tête »
Franklin Midy, sociologue, février 2010

Emission Radio

Écoutez
l’émission radio
d’ENFO-LIEN sur

RADIO KISKEYA

88.5 FM stéréo

DIMANCHE 11H AM- 12H

MARDI 9H - 10H SOIR

JEUDI 9H AM – 10H AM

Capsules

FONDATION FORMATION ET
ÉDUCATION POUR HAΪTI (FFEH)
ffeh_ffea@yahoo.fr

logo ffehServices offerts
▫ Formation d’enseignants axée sur les pédagogies modernes
▫ Vulgarisation de l'approche
‘’Pédagogie du texte’’(PdT)


N.B. Cherche Organismes intéressés à financer la construction et le fonctionnement d'un centre de formation d’enseignants

HAIDEV.NET
wwww.haidev.net
contact@haidev.net
(509) 3776-2053

Le choix de la qualité !


Votre Solution IT:

- Développement
- Base de données
- Systèmes et Reseaux
- Site dynamique
- Emails / Domaine
- Online Backup
- Conseils, Matériels