• FORUM CITOYEN
    FORUM CITOYEN
    Initiative de CE-JILAP, CEDH et OHJ;
    un espace de plaidoyer pour la réforme de la Justice en Haïti.
  • FEDA
    FEDA
    Ferme d’expérimentation et de démonstration apicole d’Anse-à-Veau, modernise l’apiculture, soutient les associations de paysans apiculteurs et vous offre ses produits naturels : ldromel l’Ansavelais, sirop de miel, vinaigre et bougies Rocher Laval.
  • FEDA
    FEDA
    Ferme d’expérimentation et de démonstration apicole d’Anse-à-Veau, modernise l’apiculture, soutient les associations de paysans apiculteurs et vous offre ses produits naturels : ldromel l’Ansavelais, sirop de miel, vinaigre et bougies Rocher Laval.
  • enfolien.net
    enfolien.net
    Comment améliorer la situation de nos paysans ?
  • enfolien.net
    enfolien.net
    Quels programmes pour la survie de nos enfants ?
DOCUMENTAIRE / UNE NOUVELLE STRUCTURE, LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DES ORGANES DE SÉCURITÉ SOCIALE (CAOSS) POUR AMÉLIORER LA GESTION DE L’ONA ET DE L’OFATMA ? PDF Imprimer Envoyer

Le Docteur Max St. Albin, directeur général de l’OFATMA, n’a aucun problème à se mettre au pas avec le Conseil plus haut placé. Pour lui, le CAOSS a déjà commencé à aider l’institution à mieux planifier :

‘’Aujourd’hui, avec le CAOSS, c’est un exercice nouveau mais qui se fait de notre côté à l’OFATMA, sans heurt, sans problème. Je pense que l’existence du CAOSS est une bonne chose, un bon bouclier pour éviter toute éventuelle gabegie administrative et l’ingérence politique ; parce que cette structure se constitue en une sorte de défenseur pour empêcher toute forme de dérive, d’où qu’elle puisse provenir. Le CAOSS, bien qu’installé tout récemment, a déjà permis le partage de certaines informations entre les deux institutions qu’il contrôle. Au prochain exercice fiscal, l’OFATMA va chercher à récupérer tous les manques à gagner (par rapport à l’ONA) pour doubler le chiffre de ses recettes.’’

Le CAOSS, selon le Dr. St. Albin, paraît important à un moment où l’OFATMA arrive à la 2e phase de l’expérience devant aboutir à la concrétisation du projet d’assurance-maladie :

‘’Tout en consolidant les acquis relatifs aux accidents de travail qu’on va améliorer et à la qualité des soins, parallèlement, l’assurance-maladie constitue notre plus gros ‘’challenge’’, le grand défi à relever. On va s’évertuer à étendre l’assurance-maladie sur tout le département du Nord ’Est pour toucher 2,300 nouveaux bénéficiaires, les étudiants du Campus de l’Université Henri Christophe de Limonade. Le but est d’atteindre progressivement chaque département jusqu'à arriver à une couverture nationale vers la fin de 2016 ou 2017, étape à laquelle chaque haïtien aura en sa possession une carte de santé, d’assurance-maladie. Dans le cadre de la mise en œuvre de l’expérimentation qu’on va initier dans le Nord’ Est, très certainement on fera appel à Finactuaria, groupe franco –suisse, qui a déjà mené pour nous en 2012, l’étude actuarielle, parce qu’ils ont l’expérience de l’assurance-maladie dans d’autres pays. Notre démarche privilégie les groupes structurés, plus faciles à recenser, avant de viser le secteur informel qui sera aussi touché par ce projet. Et, d’après l’étude actuarielle, un employé du secteur informel, un homme désireux d’être assuré, avec sa femme et ses 3 enfants de moins de 18 ans, paiera une prime de 350 gourdes par mois répartie comme suit : 100 gourdes pour lui, 100 gourdes pour sa femme et 50 gourdes pour chaque enfant. L’étude concerne les secteurs formel et informel. Pour le secteur formel, une cotisation de 6%, soit 3% employé et 3% employeur, pour couvrir : l’employé, le/la conjoint(e) et 3 enfants. L’importance du CAOSS va être particulièrement mise en évidence, parce qu’on va parler d’argent et à terme il s’agira de profits croissant de façon exponentielle ; de petites cotisations, mais qui vont devenir de grosses sommes à la fin. Il est donc important, à des fins de contrôle, qu’on ait une telle structure.’’

Toujours concernant le développement de ce programme d’assurance, le Ministre des Affaires sociales en profite pour annoncer le transfert sous peu des employés de l’État, assurés à Groupe Santé Plus (GSP), au programme d’assurance de l’OFATMA :

‘’Il y a un plan initié à l’OFATMA, le plan d’intégration des agents de la fonction publique à l’assurance-maladie qui commencera progressivement avec des policiers en passant par les enseignants et qui, d’ici septembre, prendra en compte l’ensemble des agents de la fonction publique. Donc on est dans un processus de désengagement de l’auto-assurance de l’État pour les fonctionnaires publics et d’engagement de l’OFATMA à l’assurance-maladie pour ces mêmes employés , surtout en conservant les acquis et en ajoutant aussi dans le paquet des services jusqu’ici dont ils ne bénéficiaient pas.’’

Le Docteur Armel Demorcy, membre du Conseil médical de l’OFATMA, de son côté, pense que le CAOSS a une importance capitale pour le travail effectué dans les structures de santé :

‘’Cela offre beaucoup d’avantages. L’existence du CAOSS peut créer une stabilité telle, que la permanence d’un directeur ayant accompli un travail précis ne devient plus indispensable. Car le remplacement de ce directeur n’empêchera pas l’institution de continuer à cheminer dans la bonne direction, sur la ligne déjà tracée. Une autre importance du CAOSS, c’est dans le cadre des projets d’extension des soins, par exemple de la mise sur pied d’un service pour les brûlés nécessaire pour l’institution. Les ressources peuvent nous manquer, mais ce conseil d’administration représente une garantie, soit pour les chercher, soit pour rassurer que celles obtenues ne seront pas gaspillées. Être sous la tutelle de cet organe de contrôle nous confère beaucoup plus de crédibilité. Le Conseil pourra recevoir nos rapports et justifier l’utilisation de ces ressources aux donateurs, haïtiens ou étrangers.’’

Page 9 sur 12 Toutes les Pages

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
 

Petites Annonces

 
FEMMES RURALES HAЇTIENNES ET NOUVELLE TECHNOLOGIE (VIDEO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
DES FEMMES RURALES HAЇTIENNES VEULENT AVOIR ACCÈS À LA TERRE (VIDÉO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
VOIX DE FEMMES RURALES HAЇTIENNES DÉPOSSÉDÉES DE LEURS TERRES (VIDÉO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
TERRE, EAU, SEMENCES, ENVIRONNEMENT, CHEMINS DE LA VIE - MOBILISATION DU MPP : JOUR DE L’ENVIRONNEMENT

MPP

À l’occasion du 5 Juin, journée internationale de l’environnement, depuis quelque temps, le MPP (Mouvement Paysan de Papaye), en collaboration avec d’autres organisations paysannes, se mobilise sur la question des semences indigènes et la biodiversité en général. Le 5 Juin 2010, le MPP avait organisé une grande manifestation contre Mosanto qui avait fait don au gouvernement haïtien de semences de maïs hybrides ou OGM (organismes génétiquement modifiés) ; un cadeau empoisonné visant à éliminer les semences locales. Cette marche avait rassemblé plus de 20,000 paysans venus des quatre coins du pays.

Chaque année, le MPP entreprend des activités pour rafraîchir la mémoire sur les semences indigènes dont les paysans sont dépositaires, pour les mettre au service de l’humanité.  Ce sont les paysans et les peuples indigènes qui doivent gérer ces semences pour produire les aliments sains devant nourrir les populations de la planète. Aujourd’hui, les multinationales de l’agrobusiness veulent dépouiller les paysans de ce bien. Et nous autres, nous luttons contre cette machine. Nous défendons le droit à la production et l'utilisation de ces semences.

Les 4 et 5 Juin 2014, au Centre national de formation de cadres paysans de Papaye, les organisations membres du CLOC, de Via Campesina, en l’occurrence le MPP, le MPNKP (Mouvement Paysan National du Congrès de Papaye), TK (Tèt Kole), avec la participation de KROSE (Coordination Régionale des Organisations du Sud-Est), lanceront une grande mobilisation sur le thème : TERRE, EAU, SEMENCES, ENVIRONNEMENT, CHEMINS DE LA VIE.

Lire la suite...
 
Conférence sur la République démocratique du Congo et Haïti: Pour la Sagesse et la Paix

ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTINO

ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTINO pour l'encouragement de la Sagesse et de la Paix dans le Monde

CONFÉRENCE DE MARTINE LIBERTINO LE 29 AVRIL 2014

S'affranchir des émotions dans les programmes d'éducation pour la paix et dans l'aide au développement

Bilan et perspectives en République Démocratique du Congo et en Haïti

Le mardi 29 avril 2014 à 19h

Maison des Associations

Salle Rachel Carson

15, rue des Savoises • 1205 Genève

(de la gare : Tram 15 et bus 1)

Entrée libre

Réservation au 022 751 11 20 ou par courrier électronique ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) jusqu'au lundi 28 avril.

Lire la suite...

Pensées sociales

« Le discours ou l’imaginaire de la refondation nationale actuellement en circulation fait référence à la première fondation qui institua la société double non séparée.»
Franklin Midy, sociologue, février 2010

Emission Radio

Écoutez
l’émission radio
d’ENFO-LIEN sur

RADIO KISKEYA

88.5 FM stéréo

DIMANCHE 11H AM- 12H

MARDI 9H - 10H SOIR

JEUDI 9H AM – 10H AM

Capsules

HAIDEV.NET
wwww.haidev.net
contact@haidev.net
(509) 3776-2053

Le choix de la qualité !


Votre Solution IT:

- Développement
- Base de données
- Systèmes et Reseaux
- Site dynamique
- Emails / Domaine
- Online Backup
- Conseils, Matériels


 

FONDATION FORMATION ET
ÉDUCATION POUR HAΪTI (FFEH)
ffeh_ffea@yahoo.fr

logo ffehServices offerts
▫ Formation d’enseignants axée sur les pédagogies modernes
▫ Vulgarisation de l'approche
‘’Pédagogie du texte’’(PdT)


N.B. Cherche Organismes intéressés à financer la construction et le fonctionnement d'un centre de formation d’enseignants