• FORUM CITOYEN
    FORUM CITOYEN
    Initiative de CE-JILAP, CEDH et OHJ;
    un espace de plaidoyer pour la réforme de la Justice en Haïti.
  • FEDA
    FEDA
    Ferme d’expérimentation et de démonstration apicole d’Anse-à-Veau, modernise l’apiculture, soutient les associations de paysans apiculteurs et vous offre ses produits naturels : ldromel l’Ansavelais, sirop de miel, vinaigre et bougies Rocher Laval.
  • FEDA
    FEDA
    Ferme d’expérimentation et de démonstration apicole d’Anse-à-Veau, modernise l’apiculture, soutient les associations de paysans apiculteurs et vous offre ses produits naturels : ldromel l’Ansavelais, sirop de miel, vinaigre et bougies Rocher Laval.
  • enfolien.net
    enfolien.net
    Comment améliorer la situation de nos paysans ?
  • enfolien.net
    enfolien.net
    Quels programmes pour la survie de nos enfants ?
DOCUMENTAIRE / UNE NOUVELLE STRUCTURE, LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DES ORGANES DE SÉCURITÉ SOCIALE (CAOSS) POUR AMÉLIORER LA GESTION DE L’ONA ET DE L’OFATMA ? PDF Imprimer Envoyer

Nahomme Dorvil nous éclaire sur la composition du secteur privé et de l’intérêt qu’a ce dernier à se faire représenter dans le CAOSS :

‘’Quand on parle de secteur privé on fait référence aux chambres de commerce; en premier lieu à la Chambre de commerce et d’industrie d’Haïti (CCIH) constituée en principe de dix (10) chambres départementales. Ainsi donc, au sein de la CCIH, tout le pays se trouve représenté, parce qu’en fait, le conseil d’administration est formé de l’ensemble des présidents des Chambres de commerce régionales. Mais, Gérard Marie Tardieu, lui, vient d’une Chambre binationale. Ce qui fait qu’au sein du CAOSS, la représentation du secteur privé est assurée non seulement par la CCIH, mais également par les Chambres binationales, sans oublier les associations telles que celle des Industries d’Haïti qui, elles aussi, y ont délégué leur représentant. Ainsi, le secteur privé est en principe largement représenté.

Maintenant, pour notre intérêt à faire partie du CAOSS. D’abord, on veut être rassuré que cette structure va exercer un contrôle pour arriver à une saine gestion des fonds des organismes concernés afin d’ériger un meilleur système de sécurité sociale dans le pays. Il est totalement impossible pour les nantis de vivre bien alors que les autres vivent mal. Les gens qui travaillent pour nous, chez nous, doivent avoir accès à des soins de santé. En tant que patron, on est obligé de leur donner les moyens pour consulter un médecin parce qu’on sait qu’ils ne sont pas suffisamment rétribués. Si des structures, effectivement à vocation sociale, les prennent en considération, automatiquement nous n’avons plus ce poids sur nos épaules. Je saurai dès lors quand la personne me demande de l’argent pour voir un médecin, j’aurai simplement à lui donner sa carte d’assurance santé et à lui dire d’aller à l’OFATMA où elle sera soignée. Je ne serai plus dans l’obligation de lui donner de l’argent prélevé de ma poche.

Il existe une incompréhension totale des structures de sécurité sociale, au point que les personnes qui sont supposées jouir de leurs privilèges n’en bénéficient pas, parce que tout simplement elles les ignorent. On peut expliquer ceci par un manque de volonté de la part de ces institutions pour informer les gens sur les privilèges auxquels ils ont droit. Bien sûr, il faut cotiser pour en jouir. D’où l’importance de faire savoir aux gens que l’argent déposé par le patron n’est ni une taxe ni de l’argent gaspillé. Je peux, aujourd’hui, au sein du CAOSS promouvoir un tel discours et encourager les patrons à payer pour leurs employés/travailleurs. Pourtant, hier, je tenais compte de ce qui se disait dans les rues et j’étais enclin en tant que patron à ne pas payer pour mes employés et à cautionner le fait que les employés eux aussi ne voulaient pas qu’on prélève sur eux la contrepartie. Donc, je pense qu’une institution qui choisit de s’investir dans le social n’a absolument rien à perdre. D’ailleurs, les récents évènements nous l’ont démontré. Pourquoi, au cours de l’émeute de la faim, les manifestants ont-ils choisi de briser les installations de certaines institutions et en ont-ils laissé d’autres intactes? On a constaté que les institutions qui avaient investi dans le social étaient mieux protégées que celles qui n’e l’avaient pas fait. Ce qui dénote que, nous, les patrons, avons intérêt à promouvoir une société plus juste.’’

Gérard Marie Tardieu avance d’autres raisons :

‘’Il ne s’agit pas seulement du côté social. Un patron a besoin que l’ouvrier ou l’employé travaille bien, que ce soit à l’OFATMA ou à l’ONA. On a intérêt que l’ouvrier/l’employé qui vient travailler soit en forme physiquement, psychologiquement et qu’il espère demain bénéficier d’une retraite, qu’il puisse même bâtir une maison grâce à l’ONAPAM. Tout ceci contribue à encourager l’ouvrier/ l’employé à fournir un bon travail, un meilleur rendement, parce qu’il ne sera pas frustré.’’

Page 7 sur 12 Toutes les Pages

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
 

Petites Annonces

 
FEMMES RURALES HAЇTIENNES ET NOUVELLE TECHNOLOGIE (VIDEO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
DES FEMMES RURALES HAЇTIENNES VEULENT AVOIR ACCÈS À LA TERRE (VIDÉO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
VOIX DE FEMMES RURALES HAЇTIENNES DÉPOSSÉDÉES DE LEURS TERRES (VIDÉO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
TERRE, EAU, SEMENCES, ENVIRONNEMENT, CHEMINS DE LA VIE - MOBILISATION DU MPP : JOUR DE L’ENVIRONNEMENT

MPP

À l’occasion du 5 Juin, journée internationale de l’environnement, depuis quelque temps, le MPP (Mouvement Paysan de Papaye), en collaboration avec d’autres organisations paysannes, se mobilise sur la question des semences indigènes et la biodiversité en général. Le 5 Juin 2010, le MPP avait organisé une grande manifestation contre Mosanto qui avait fait don au gouvernement haïtien de semences de maïs hybrides ou OGM (organismes génétiquement modifiés) ; un cadeau empoisonné visant à éliminer les semences locales. Cette marche avait rassemblé plus de 20,000 paysans venus des quatre coins du pays.

Chaque année, le MPP entreprend des activités pour rafraîchir la mémoire sur les semences indigènes dont les paysans sont dépositaires, pour les mettre au service de l’humanité.  Ce sont les paysans et les peuples indigènes qui doivent gérer ces semences pour produire les aliments sains devant nourrir les populations de la planète. Aujourd’hui, les multinationales de l’agrobusiness veulent dépouiller les paysans de ce bien. Et nous autres, nous luttons contre cette machine. Nous défendons le droit à la production et l'utilisation de ces semences.

Les 4 et 5 Juin 2014, au Centre national de formation de cadres paysans de Papaye, les organisations membres du CLOC, de Via Campesina, en l’occurrence le MPP, le MPNKP (Mouvement Paysan National du Congrès de Papaye), TK (Tèt Kole), avec la participation de KROSE (Coordination Régionale des Organisations du Sud-Est), lanceront une grande mobilisation sur le thème : TERRE, EAU, SEMENCES, ENVIRONNEMENT, CHEMINS DE LA VIE.

Lire la suite...
 
Conférence sur la République démocratique du Congo et Haïti: Pour la Sagesse et la Paix

ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTINO

ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTINO pour l'encouragement de la Sagesse et de la Paix dans le Monde

CONFÉRENCE DE MARTINE LIBERTINO LE 29 AVRIL 2014

S'affranchir des émotions dans les programmes d'éducation pour la paix et dans l'aide au développement

Bilan et perspectives en République Démocratique du Congo et en Haïti

Le mardi 29 avril 2014 à 19h

Maison des Associations

Salle Rachel Carson

15, rue des Savoises • 1205 Genève

(de la gare : Tram 15 et bus 1)

Entrée libre

Réservation au 022 751 11 20 ou par courrier électronique ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) jusqu'au lundi 28 avril.

Lire la suite...

Pensées sociales

« Refonder la nation aujourd’hui implique de déconstruire au préalable l’édifice dont les joints de la fondation avaient une force de liaison négative, d’édifier la nouvelle nation sur des bases non disjointes, intégratives et solidaires.»
Franklin Midy, sociologue, février 2010

Emission Radio

Écoutez
l’émission radio
d’ENFO-LIEN sur

RADIO KISKEYA

88.5 FM stéréo

DIMANCHE 11H AM- 12H

MARDI 9H - 10H SOIR

JEUDI 9H AM – 10H AM

Capsules

HAIDEV.NET
wwww.haidev.net
contact@haidev.net
(509) 3776-2053

Le choix de la qualité !


Votre Solution IT:

- Développement
- Base de données
- Systèmes et Reseaux
- Site dynamique
- Emails / Domaine
- Online Backup
- Conseils, Matériels


 

FONDATION FORMATION ET
ÉDUCATION POUR HAΪTI (FFEH)
ffeh_ffea@yahoo.fr

logo ffehServices offerts
▫ Formation d’enseignants axée sur les pédagogies modernes
▫ Vulgarisation de l'approche
‘’Pédagogie du texte’’(PdT)


N.B. Cherche Organismes intéressés à financer la construction et le fonctionnement d'un centre de formation d’enseignants