• FORUM CITOYEN
    FORUM CITOYEN
    Initiative de CE-JILAP, CEDH et OHJ;
    un espace de plaidoyer pour la réforme de la Justice en Haïti.
  • FEDA
    FEDA
    Ferme d’expérimentation et de démonstration apicole d’Anse-à-Veau, modernise l’apiculture, soutient les associations de paysans apiculteurs et vous offre ses produits naturels : ldromel l’Ansavelais, sirop de miel, vinaigre et bougies Rocher Laval.
  • FEDA
    FEDA
    Ferme d’expérimentation et de démonstration apicole d’Anse-à-Veau, modernise l’apiculture, soutient les associations de paysans apiculteurs et vous offre ses produits naturels : ldromel l’Ansavelais, sirop de miel, vinaigre et bougies Rocher Laval.
  • enfolien.net
    enfolien.net
    Comment améliorer la situation de nos paysans ?
  • enfolien.net
    enfolien.net
    Quels programmes pour la survie de nos enfants ?
DOCUMENTAIRE / LE SERVICE ’’LAJAN CASH’’ DE LA BNC : DES TRANSACTIONS FINANCIÈRES AU MOYEN DU TÉLÉPHONE PDF Imprimer Envoyer

M. Vixamar, actuel président du Conseil d’Administration, présente de façon succincte les différents produits lancés par la BNC après le tremblement de terre du 12 janvier 2010 :

‘’Merci à ENFO-LIEN pour nous avoir offert cette opportunité de parler des produits et services que la BNC met à disposition des clients. Chaque jour, nous faisons des efforts pour en offrir et améliorer sans cesse leur qualité, en vue de satisfaire les besoins de notre clientèle.

Après le tremblement de terre, nous avons lancé KAY PA M. Il faut souligner que le lancement d’un produit n’est pas une opération spontanée. Il faut un temps de préparation pour le concevoir, le mettre en place et le lancer. Il y a 2 ans, c’était le 19 juillet 2011, nous avions lancé le KAY PA M, qui évolue. Nous travaillons pour le faire avancer plus vite, afin d’avoir plus de clients et de pouvoir satisfaire beaucoup plus de demandes en matière de logement.

Un autre projet mis sur pied après le tremblement de terre, c’est le programme de crédit au bénéfice des petites et moyennes entreprises de production et de transformation, lancé à Maïssade, le 24 janvier 2013. Cette expérience-pilote couvre 4 départements géographiques: le Nord-Est, le Centre, les Nippes et la Grand’Anse. Au fur et à mesure que nous développons le PRO-CRÉDIT, crédit aux petites et moyennes entreprises, nous apprenons de ce programme pilote. Nous ne pouvons pas l’étendre d’un coup à l’ensemble du territoire national, mais il marche aussi. Nous nous concentrons sur les entreprises de production et de transformation. Ce qui le rend plus lent dans son développement. La majorité des petites et moyennes entreprises s’adonnent plutôt aux activités de commerce ; et, nous ne voulions pas nous lancer dans le commerce du premier coup, parce que, en tant que banque publique, notre mission est d’appuyer le développement de l’économie nationale. Nous évitons donc de nous lancer dans le financement d’activités qui importent trop des produits de l’extérieur. Nous mettons plus l’emphase sur les biens produits dans le pays, à partir de matières premières locales.

Et le 3e produit que nous avons lancé le 24 Mai 2013 - celui-ci est très récent- c’est un programme de banque à distance, de banque mobile, que nous appelons LAJAN CASH. LAJAN CASH, c’est faire du téléphone portable utilisé par les gens un porte-monnaie électronique, une banque mobile, une banque à distance qui leur permet d’effectuer plusieurs transactions telles que : faire des achats, faire des retraits, faire des dépôts, puis acheter et vendre. Donc, c’est ce que nous promouvons aujourd’hui.’’

En considérant ces derniers produits, il est évident que LAJAN CASH constitue une initiative qui prouve la détermination de l’équipe dirigeante de la BNC à promouvoir l’avancement de cette institution, même si tout ne marche pas à la perfection.

Technologie appropriée et banque mobile

La technologie qui consiste à utiliser le téléphone cellulaire pour effectuer des opérations financières, depuis plus de 10 ans, a été déjà développée dans plusieurs pays étrangers, dans de grands pays capitalistes, tout comme dans des pays périphériques dépendants. Plusieurs types ont été répertoriés.

Un technicien haïtien vivant à Miami, assurant la vente en ligne d’ordinateurs de bureau, de téléviseurs, de laptops et autres, explique comment, dans son milieu, le téléphone permet de faire des transactions financières :

‘’Je m’appelle Augustin Genelle. Je vis à Miami depuis plus d’une dizaine d’années. J’ai fait mes études primaires et secondaires au Petit Séminaire Collège St-Martial, à Port-au-Prince. J’ai fait l’école technique en Haïti et j’ai eu l’opportunité de voyager pour recevoir une formation en Europe, spécialement aux Pays-Bas, dans le domaine de la logistique. Maintenant mon travail est surtout axé sur les ordinateurs et le système de sécurité. Il y a à peu près une dizaine d’années depuis que je suis au courant de la disponibilité de cette technologie, mais elle n’était pas encore développée à ce point. Au début, elle n’utilisait pas le téléphone. On mettait sur le marché un appareil qui lisait la carte de crédit, et quand vous la glissiez, le paiement s’effectuait par ligne téléphonique. Puis, elle a évolué, spécialement durant ces 5 dernières années, pour être remplacée par un système qu’on peut utiliser directement sur son téléphone. On ouvre un compte en banque ou dans une institution financière et l’on vous donne ce système. Il s’agit d’un petit appareil à connecter à une extrémité du téléphone, là où on a l’habitude de brancher le ‘headphone’. On glisse la carte du client et c’est tout ce qu’on a à faire. Ce petit appareil a une forme très plate. Il est extrêmement léger et on peut le mettre dans sa poche. Il a deux rebords et une fente au milieu pour glisser la carte seulement. Ici, on l’appelle un ‘card reader’. Quelqu’un qui n’a pas de carte de crédit et qui se souvient de son numéro de compte, peut donner les informations au commerçant, tels que le numéro du compte et la transaction à faire. Le commerçant rentre ces données manuellement sur son téléphone. S’il dispose d’une carte de crédit ou de débit, le commerçant glisse cette carte dans le creux de l’appareil adapté à son téléphone et la transaction se fait sur place automatiquement. Ici, à Miami, j’ai mon propre magasin, si la personne ne peut pas aller sur mon site Internet pour faire une transaction, elle m’appelle et je la réalise pour elle, avec mon téléphone.’’

Page 2 sur 12 Toutes les Pages

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
 

Petites Annonces

 
FEMMES RURALES HAЇTIENNES ET NOUVELLE TECHNOLOGIE (VIDEO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
DES FEMMES RURALES HAЇTIENNES VEULENT AVOIR ACCÈS À LA TERRE (VIDÉO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
VOIX DE FEMMES RURALES HAЇTIENNES DÉPOSSÉDÉES DE LEURS TERRES (VIDÉO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
TERRE, EAU, SEMENCES, ENVIRONNEMENT, CHEMINS DE LA VIE - MOBILISATION DU MPP : JOUR DE L’ENVIRONNEMENT

MPP

À l’occasion du 5 Juin, journée internationale de l’environnement, depuis quelque temps, le MPP (Mouvement Paysan de Papaye), en collaboration avec d’autres organisations paysannes, se mobilise sur la question des semences indigènes et la biodiversité en général. Le 5 Juin 2010, le MPP avait organisé une grande manifestation contre Mosanto qui avait fait don au gouvernement haïtien de semences de maïs hybrides ou OGM (organismes génétiquement modifiés) ; un cadeau empoisonné visant à éliminer les semences locales. Cette marche avait rassemblé plus de 20,000 paysans venus des quatre coins du pays.

Chaque année, le MPP entreprend des activités pour rafraîchir la mémoire sur les semences indigènes dont les paysans sont dépositaires, pour les mettre au service de l’humanité.  Ce sont les paysans et les peuples indigènes qui doivent gérer ces semences pour produire les aliments sains devant nourrir les populations de la planète. Aujourd’hui, les multinationales de l’agrobusiness veulent dépouiller les paysans de ce bien. Et nous autres, nous luttons contre cette machine. Nous défendons le droit à la production et l'utilisation de ces semences.

Les 4 et 5 Juin 2014, au Centre national de formation de cadres paysans de Papaye, les organisations membres du CLOC, de Via Campesina, en l’occurrence le MPP, le MPNKP (Mouvement Paysan National du Congrès de Papaye), TK (Tèt Kole), avec la participation de KROSE (Coordination Régionale des Organisations du Sud-Est), lanceront une grande mobilisation sur le thème : TERRE, EAU, SEMENCES, ENVIRONNEMENT, CHEMINS DE LA VIE.

Lire la suite...
 
Conférence sur la République démocratique du Congo et Haïti: Pour la Sagesse et la Paix

ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTINO

ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTINO pour l'encouragement de la Sagesse et de la Paix dans le Monde

CONFÉRENCE DE MARTINE LIBERTINO LE 29 AVRIL 2014

S'affranchir des émotions dans les programmes d'éducation pour la paix et dans l'aide au développement

Bilan et perspectives en République Démocratique du Congo et en Haïti

Le mardi 29 avril 2014 à 19h

Maison des Associations

Salle Rachel Carson

15, rue des Savoises • 1205 Genève

(de la gare : Tram 15 et bus 1)

Entrée libre

Réservation au 022 751 11 20 ou par courrier électronique ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) jusqu'au lundi 28 avril.

Lire la suite...

Pensées sociales

« Refonder la nation aujourd’hui implique de déconstruire au préalable l’édifice dont les joints de la fondation avaient une force de liaison négative, d’édifier la nouvelle nation sur des bases non disjointes, intégratives et solidaires.»
Franklin Midy, sociologue, février 2010

Emission Radio

Écoutez
l’émission radio
d’ENFO-LIEN sur

RADIO KISKEYA

88.5 FM stéréo

DIMANCHE 11H AM- 12H

MARDI 9H - 10H SOIR

JEUDI 9H AM – 10H AM

Capsules

FONDATION FORMATION ET
ÉDUCATION POUR HAΪTI (FFEH)
ffeh_ffea@yahoo.fr

logo ffehServices offerts
▫ Formation d’enseignants axée sur les pédagogies modernes
▫ Vulgarisation de l'approche
‘’Pédagogie du texte’’(PdT)


N.B. Cherche Organismes intéressés à financer la construction et le fonctionnement d'un centre de formation d’enseignants

HAIDEV.NET
wwww.haidev.net
contact@haidev.net
(509) 3776-2053

Le choix de la qualité !


Votre Solution IT:

- Développement
- Base de données
- Systèmes et Reseaux
- Site dynamique
- Emails / Domaine
- Online Backup
- Conseils, Matériels